LES ÉDITIONS TERRA COTTA & DTNHT

Pour commander nos livres

 

 

CATALOGUE EN LIGNE

 

 

 

 

 

 

 

All

Collection Histoire & Archéologie

Histoire européenne de France

29.5 EUR

    Pourquoi proposer un regard européen sur l’Histoire de France ?

    Notre passé fut longtemps sublimé par la légende millénaire des rois sacrés qui firent la France. Puis est venu le récit révolutionnaire et républicain. Mais ces histoires furent accusées d’être des romans nourrissant des nationalismes meurtriers. L’école des Annales chercha à les diluer dans la longue durée. Puis vint la mode de la déconstruction. Il fallait enseigner une identité discontinue aux multiples racines. Chacun sait que nos origines ne sont ni au Japon, ni en Océanie, ni dans les Amériques, et à l’évidence notre identité s’est faite dans une zone géographique du monde qui a émergé très tôt dans l’histoire, l’Europe. 
      Après la chute de Rome, ce n’est pas la France qui est née, mais une civilisation nouvelle dominée par un peuple dont nous avons pris le nom, les Francs, une civilisation européenne surgie d’une rencontre entre religion juive, culture gréco-latine et moeurs germaniques. À l’évidence c’est bien avant la France qu’est née notre identité, à une époque où Francia désignait un ensemble géographique correspondant à peu près à l’Europe des Six. Du temps de Charlemagne, nos ancêtres se considéraient les uns comme Francs, beaucoup comme Romains et d’autres, la majorité probablement, comme Bretons, Normands, Picards, Lorrains, ou issus d’autres petites patries. L’État est né bien avant la nation
    Au moment où l’idéal européen est contesté à la fois par les Britanniques et par le président américain Donald Trump, au moment où, après le Brexit certains voudraient le Frexit, il est évident que notre identité n’est pas que nationale. Longtemps avant d’être Français, nos ancêtres étaient Européens.