LES ÉDITIONS TERRA COTTA & DTNHT

Pour commander nos livres

 

 

CATALOGUE EN LIGNE

 

 

 

 

 

 

 

All

Collection Roman

Transitions de Jacques Marlier

30.5 EUR

Clara s'est fixée à Montpellier, la ville de tous les possibles. Riche de son vécu, elle écoute ses clients lui raconter leurs vies : le mal-être en entreprise, la recherche d'un emploi, les difficultés de couple, les séparations, les joies d'un nouvel amour, le progrès de l'écologie et du bio, la maladie d'Alzheimer. Avec sa personnalité à part, inspirée par les croyances venues de l'Océan indien et par l'esprit qui souffle à Maguelone, cette cathédrale perdue et retrouvée, Clara accompagne ses clients dans leurs difficultés. Un jour, elle apprend par l'un d'eux, la nouvelle de la découverte d'un remède à la maladie d'Alzheimer. Cette découverte est menacée d'être étouffée parce qu'elle n'a pas respecté les processus classiques de validation. Pour Clara, l'enjeu est de taille. Elle s'implique totalement auprès de Louis et de ses proches. Malgré les obstacles rencontrés, ce génial chercheur va-t-il pouvoir apporter un espoir à tous ceux qui souffrent de cette maladie ? 

"Tout à coup, l'ombiazy sembla parler à quelqu'un ; mais dans cette direction, il n'y avait personne, juste l'ombre d'une branche de tamarinier. Cette ombre avait la forme d'un papango. L'ombiazy termina son discours par une inclinaison du buste dans la direction de l'ombre. Il fit un signe bref, les tambours se turent. Il prononça quelques paroles et d'un geste vif, entailla la veine jugulaire du zébu. Le sang gicla, les aides de l'ombiazy le recueillirent dans des cuvettes en émail. La bête titubant plia sur ses pattes avant puis se coucha sur le flanc. Elle s'éteignit lentement, agitée de saccades et de frémissements. L'ombiazy leva les bras vers le ciel. Le silence se fit pour écouter sa déclaration. Nathalie reconnut le mot zazakely qui signifiait enfant. L'ombiazy termina son discours en pointant son coupe-coupe vers l'endroit où se trouvaient Nathalie et ses jeunes compagnons. Nathalie sentit une force irrésistible la pousser en avant, elle se retrouva dans la clairière. Une femme recouverte d'un lamba rouge, lui prit la main et l'accompagna auprès de l'ombiazy. C'était un vieil homme au visage buriné. Un aide lui présenta un bol rempli du sang du zébu. Il y trempa l'index et traça un signe sur le front de Nathalie. Elle sentit un orage éclater dans sa tête et s'évanouit."